BioHystScienza per Amore

Certifications et Lettres Institutionnelles

Association Scienza per Amore (Science pour Amour)
Inscrite au Registre d’État Civil National des Recherches du Ministère de l’Instruction, de l’Université et de la Recherche au n. 61097BTH

Certifications et évaluations scientifiques relatives à la technologie Hyst et relations institutionnelles inhérentes le projet de coopération Bits of Future: Food for All

  • Ministère des Politiques Agricoles Alimentaires et Forestières, Direction Générale des Politiques Internationales et de l’UE: avis positif à la production et commercialisation de la farine de blé produite par le son avec le système Hyst. (Prot. n. 0001845 du 18.12.2012)
  • Ministère de la Santé, Direction Générale Hygiène et Sécurité des Aliments et Nutrition: avis positif à la production et commercialisation de farine de blé produite par le son avec le système Hyst. (Prot. n. 0042630-P-19/12/2012)
  • Ministère de la Santé, Direction Générale Hygiène et Sécurité des Aliments et Nutrition: avis positif à la production et commercialisation du complément alimentaire de vitamine B1, manganèse et phosphore produit par le son de blé avec le système Hyst. (Prot. n. 0012353-P-29/03/2013)
  • Université des Études de Rome La Sapienza, prof. Giuliana Vinci, professeur de Technologies Alimentaires et Nutrition dans les Pays en Voie de Développement et Sciences et Technologies Alimentaires: “La farine produite avec le processus Hyst présente, donc, les caractéristiques – abondance de protéines, vitamines et minéraux – nécessaires pour un produit à utiliser dans un programme de soutien alimentaire dans les Pays en Voie de Développement, car la consommation inadéquate de protéines et la carence de vitamines et minéraux sont entre les principales causes de mort et déshabilité dans ces Pays, en particulier entre les enfants.” (Relation technique du 19.12.2012)
  • Université des Études de Milan, Dr. Luca Malagutti, professeur de Zootechnie Soutenable: “les fractions de paille et de son obtenues avec la méthodologie BioHyst présentent une valeur nutritionnelle décidément supérieure par rapport au produit de départ.” (Relation technique du 21.04.2011)
  • Université Cattolica del Sacro Cuore di Piacenza, prof. Gianfranco Piva, ancien Directeur de l’Institut de Science des Aliments et de la Nutrition: “La technologie Hyst permet d’obtenir une amélioration de la valeur alimentaire des matières premières et elle est a même capable, en séparant les composants différents, de les remuer de façon à tirer des produits avec des nouvelles caractéristiques.” (Congrès sur le sujet “Technologie Hyst: Alimentation, Énergie, Environnement” Piacenza, 15.12.2009)
  • ENEA (Agence nationale pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique soutenable), dr. Vito Pignatelli, Coordonnateur Technologies Biomasses et Bioénergies: “Résultats très intéressants pour la production de biogaz par la paille de céréales soumise au prétraitement avec la Technologie, avec des productions supérieures à celles de l’ensilage de maïs.” (European Flour Millers Conference, Rome, 4.05.2012)
  • ENEA (Agence nationale pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique soutenable), dr. Vito Pignatelli, Coordonnateur Technologies Biomasses et Bioénergies: “À la suite de tout ce qu’a été dit pendant les contacts précédents et de l’examen de la documentation technique relative à vos produits, par l’université de Milan et de la Société RES de Ravenne, que vous nous avez courtoisement fourni, il se considère utile de pouvoir disposer d’échantillons de substrats cellulosiques, comme par exemple la paille ou le déchets de la mouture des céréales, traités avec votre technologie de désagrégation et fractionnement de la biomasse, afin d’effectuer des essais expérimentaux de digestion anaérobie et comparer les résultats ainsi obtenu avec ces disponibles pour la même typologie de substrats soumises aux prétraitements différents.” (Prot. ENEA/2012/22832/UTRINN-STG du 02.05.2012)
  • Union Pétrolière, Direction Générale, Bureau des Relations Internationales, de l’Environnement et Techniques: “Sur la base des résultats préliminaires des analyses réalisées sur les déchets de matériel agricole, des analyses effectuées par la société RES de Ravenne qui a effectué des essais de biométhanisation, et après avoir reçu un avis favorable sur le potentiel de la technologie par le Coordonnateur Technique Biomasse et Energie de l’ENEA, dr. Vito Pignatelli, l’Union Pétrolière et les sociétés qui lui sont associées sont fortement intéressés à vérifier les résultats préliminaires obtenus avec des expérimentations ad hoc à effectuer avec des tests routiers.” (Prot. 1744 du 17.12.2012)
  • Union Pétrolière, ing. Franco Del Manso, Responsable Bureau Problématiques Environnementales et Techniques: “De cette technologie on réussit à produire un biocarburant de second génération dont les caractéristiques sont complètement compatibles avec les exigences techniques du secteur des transports. Voilà parce que l’Union Pétrolière est intéressée à l’évolution de cette technologie. […] Nous sommes dans l’attente de pouvoir contribuer au développement de la technologie pour l’aspect énergétique, destiné puis à soutenir la partie la plus noble, celle de la sécurité alimentaire et de la lutte à la faim et à la pauvreté.” (“Technologie Hyst pour la sécurité alimentaire”, Sénat de la République, 29.11.2012)
  • Confindustria Energia, dr. Pasquale De Vita, Président: “Dans le domaine des biocarburants, nous avons récemment identifié dans la technologie Hyst […] une réponse très positive à la nécessité de transformer les déchets des traitements agricole en biogaz/biométhane pour une utilisation dans le domaine des transports. L’intérêt sur la technologie a également été confirmé par toutes nos sociétés membres lors d’une présentation officielle de la technologie à l’Union Pétrolière.” (Rome, 10.12.2012)
  • RES (Reliable Environmental Solutions), dr. Carlo Primante: “la réduction de S.V. obtenue dans les différents tests menés est progressivement augmentée à partir de l’échantillon 1 jusqu’à l’échantillon 4; cette donnée est sûrement très intéressante car, en examinant les données de littérature (Hashimoto, Gunaseelan), en général les accroissements significatifs dans la production de biogaz dans la paille de blé ne se vérifient pas, en réduisant le format du matériel.” (Relation technique relative aux résultats des essais de biométhanisation, avril 2011)
  • ASL de Pavia, dr. Luigi Camana, expert du Ministère Public, document originaire: “En conclusion, selon ce qu’on a observé, l’outillage en question (en partant d’une matière première déjà contenant une quantité significative d’amidon) résulte apte à concentrer dans une des fractions obtenues la part de l’amidon présente déjà dans la matière première.” (Relation du 01.06. 2011)
  • FAO, Jaques Diouf, ancien Directeur Général: “Les délégués de la BioHyst se sont rencontrés avec les dirigeants de la FAO le 18 juillet 2011 afin de présenter la technologie Hyst. Les techniciens experts de la FAO sont en contact avec ceux de la BioHyst et ils continueront de manière appropriée.” (Rome, 19.10.2011)
  • République du Burundi, Laurent Kavakure, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale: “Par la présente, le Gouvernement burundais voudrait exprimer son vif intérêt au projet d’installation de centres pilotes au Burundi utilisant la technologie Hyst dans le cadre du projet Bits of Future: Food for All à travers le soutien de la Banque Mondiale. A la suite des contacts menés avec l’Association italienne Scienza per Amore, nous avons compris et apprécié cette technologie performante qui permet d’assurer efficacement la transformation et la valorisation de la biomasse pour obtenir des produits riches en protéines capables de contribuer de façon significative à couvrir les déficits nutritifs en alimentation humaine et animale. Elle permet aussi de répondre aux besoins énergétiques de la population.” (Bujumbura, le 19.04.2013)
  • République du Congo Brazzaville, Rigobert Maboundou, Ministre de l’Agriculture et de l’élevage: “J’ai l’honneur de vous indiquer que je marque l’accord du Gouvernement de la République du Congo pour l’expérimentation et le développement de cette technologie. Le Ministère de l’Agriculture et de l’élevage est déjà prét à recevoir, à Brazzaville, une délégation de votre association, à l’effet d’étudier les modalités concrètes de coopération.” (30.04.2013)
  • République du Cameroun, M.me Ananga Messina Clémentine A., Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural: ” J’ai l’honneur de vous signifier par la présente, l’intérêt pour la technologie Hyst de mon gouvernement qui, comme d’autres états aux ressources insuffisantes, est à la recherche de solutions novatrices et durables pour renforcer sa sécurité alimentaire et satisfaire sa demande croissante en énergie.” (Yaoundé, 25.10.2011)
  • République du Burkina Faso, Laurent Sedogo, Mnistre de l’Agriculture, et de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques: “J’apprecie la mise au point de cette nouvelle technologie révolutionnaire. Sa mise en œuvre devrait permettre, d’une part d’assurer efficacement la transformation et la valorisation de la biomasse et d’autre part de répondre aux besoins énergétiques d’une grand partie des populations rurales notamment sahélienne tout en préservant leur environnement. Ce résultat est le couronnement d’un important effort de recherche dont le mérite revient à tous ceux qui se sont investis dans cette voie combien difficile mais porteuse d’espoir pour l’humanité.” (Ouagadougou, 13.09.2010)
  • République du Sénégal, Khadim Gueye, Ministre de l’Agriculture: “Cette technologie que j’ai eu l’occasion de découvrir lors de mon séjour à Rome, montre que le procédé Hyst est innovant dans le traitement de biomasses et de déchets agroindustriels. Il peut permettre d’obtenir des produits riches en protéines capables de contribuer de façon substantielle à couvrir les déficits nutritionnels de personnes et animaux vulnérables… le Gouvernement du Sénégal est disposé à accueillir le projet…” (Dakar, 23.05.2011)
  • République du Sénégal, Moustapha Ndiaye, Conseiller Spécial Responsable des Grands Projets: “Nous sommes venus et nous avons vu la technologie qui est intéressante au niveau technique. Elle a une manière révolutionnaire de valoriser les déchets agricoles. Elle peut donner de la valeur adjointe dans le cadre du développement du secteur agricole qui aujourd’hui est très important pour l’économie africaine. En outre, elle peut contribuer au développement d’autres secteurs tels que l’élevage et l’énergie propre. Le prochain pas avec le Sénégal peut être le début d’un projet pilote pour utiliser la technologie avec les produits du Sénégal.” (07.05.2010)
  • République de Somalie, Dr. Yusuf Mo’allim Amin, Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et des Forêts: “Je charge Mr Ahmed Abucar de représenter le Gouvernement Fédéral de Transition de la République de la Somalie, de porter ce sujet à l’attention des autorités italiennes et exprimer notre volonté de continuer les relations avec la société BioHyst et l’association Scienza per Amore pour le projet humanitaire Bits of Future: Food for All.” (Mogadishu, 22.08.2011)
  • République de Somalie, cav. Haji Shukri Sheikh Ahmed, Président de la Commission Affaires Étrangers pour l’Europe du Parlement du Gouvernement Fédéral de Transition de la République de Somalie: “Nous confirmons notre disponibilité à donner le feu vert à l’expérimentation avec les biomasses en Somalie, comment planifié dans le projet humanitaire “Bits of Future” par l’association Scienza per Amore et BioHyst Italia Srl.” (Rome, 18.05.2011)
  • Consulat du Rwanda en Italie, dr. Francesco Alicicco, Consul Honoraire: “Je confirme par la présente l’intérêt concret du Gouvernement du Rwanda à approfondir la technologie en objet, pour son introduction dans le Pays, comment exprimé personnellement au soussigné par le Ministre de l’Agriculture On. Agnes Kalibata à l’occasion de ma récente visite à Kigali.” (Rome, 26.07.2011)
  • République du Niger, dr. Adamou Chaifou, Ministre de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable: “j’ai l’honneur de vous informer que le Niger à traverse le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, est intéressé par la Technologie HYST […] L’intérêt de cette technologie revét pour nous un triple avantage […] Mon département ministériel, engagé dans la lutte contre ces plantes envahissantes et l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, et croyant à l’efficacité de la technologie HYST, manifeste par cette lettre, son intérêt pour le développement d’un partenariat fructueux avec votre association.” (Niamey, 17.09.2014)

 

Youtube

Approfondimenti