BioHystScienza per Amore

BioHyst et Scienza per Amore à l’Université Campus Bio-Medico de Rome – 19 April 2013

campus_15

Le 19 Avril 2013, l’Université Campus Bio-Medico de Rome a organisé, en collaboration avec l’Association Scienza per Amore et la société BioHyst, le congrès «Technologie Hyst: Technologie Verte, Alimentation et Coopération Internationale».

Dans le contexte des enseignement pluridisciplinaire du Campus Bio-Medico le congrès sur la technologie Hyst s’insère en fournissant des solutions qui répondent pleinement aux questions traitées dans les cours d’études.

En particulier le congrès a été voulu par les cours de Génie Chimique pour le Développement Durable – représenté par le prof. Diego Barba, coordonnateur du Cours d’ Étude – et de Science de l’Alimentation et de la Nutrition Humaine, représenté par
le coordonnateur du Cours d’Étude, le professeur Laura De Gara.

En effet la HYST partage avec ledits cours de maîtrise l’innovation technologique dans le domaine alimentaire au service de la santé, la création d’un modèle de développement soutenable fondé sur le Green Chemistry et l’intégration des aspects économiques avec l’éthiques.
“Sur cette base nous sommes en train de projeter les premières études de faisabilité, quelques-uns de lesquels nous espérons de faire progresser avec la BioHyst” il a déclaré le prof. Barbe.

Le professeur Giuliana Vinci, Département de Management de l’Université La Sapienza de Rome, a expliqué que «la technologie Hyst permet: une exploitation efficace des sous-produits et des déchets, toutes des ressources disponibles à faible coût; un meilleur usage des ressources naturelles; une réduction de la pollution de CO2. En outre, elle permet d’avoir faibles coûts d’utilisation et d’exploitation, de promouvoir le développement social durable; de présenter des composés plus riches en micronutriments permettant la réduction de la pauvreté et de la faim». Mme Vinci a ajouté que «l’introduction de la Hyst permettrait de promouvoir la sécurité alimentaire et résoudrait des nombreux problèmes, tels que le conflit food/feed par rapport aux biocarburants de première génération. Cela permettrait également de contraster le phénomène de l’accaparement des terres».

Une des caractéristiques fondamentales de la HYST – base du projet Bits of Futurs: Food for All – c’est l’utilisation conjointe des residus agricoles soit aux fins alimentaires qu’ énergétiques. En outre, la concentration élevée de protéines, vitamines et minéraux – certifiée par le Ministère de la Santé – rend la farine HYST (extraite par le son) un intégrateur alimentaire naturel, élément clé pour affronter les problèmes liés aux déficits nutritionnels dans les Pays en Voie de Développement.

Youtube