BioHystScienza per Amore

Elvis Paul N. Tangem de l’UA rencontre Scienza per Amore – 15 Janvier 2015

Le 15 janvier 2015, M. Elvis Paul N. Tangem- représentant du Département de l’Économie Rurale et de l’Agriculture (DREA) de l’Union Africaine, UA, et Coordinateur de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel – a rencontré l’association Scienza per Amore et l’association VersOltre.

La rencontre est née de l’intérêt de M. Tangem et de l’Union Africaine vers le projet Bits of Future: Food for All, conçu et promu par l’Association Scienza per Amore. En particulier, lors de la visite, les applications possibles des systèmes Hyst dans des zones spécifiques de l’Afrique ont été illustrées.

À la fin, M. Tangem a renouvelé son intérêt vers le Projet et il a déclaré qu’il sera le porte-parole, auprès des sommets de l’Union Africaine, pour planifier les activités futures conjointes visant à la diffusion du Projet en tous les Pays membres de l’UA.
Il est ensuite allé auprès du siège de l’association artistique Versoltre et il a admiré les œuvres des professeurs d’école et des étudiants. En outre il a manifesté son appréciation vers les autres activités et réalités associatives qui soutiennent le Projet de Coopération Internationale.

“L’objectif [de l’initiative de la Grande Muraille Verte] est d’améliorer la vie des habitants des terres arides Africaines. La participation de Scienza per Amore est très importante pour nous, pour l’UA. Nous sommes depuis longtemps en contact avec cette Organisation, nous nous sommes rencontrés lors de leur visite à la Commission à Addis-Abeba l’année dernière et à l’occasion de la Semaine Africaine des Terres Arides à N’Djamena au Tchad. […] Le travail de Scienza per Amore a été grandement apprécié et il y avait beaucoup de demandes et de questions en attente. C’est pour cette raison que l’UA doit maintenir ce rapport: ne pas s’arrêter pour que nous, en tant que UA, puissions conseiller nos États membres, nos partenaires, sur l’importance du travail que l’Organisation accomplit. […] Ce que Scienza per Amore fait est très important. […] Au début, je ne connaissais que Hyst, mais maintenant j’ai vu des projets culturels, de l’art, des timbres, tout et je pense que c’est très encourageant. Je recommande vivement à la Commission de se connecter à Scienza per Amore au niveau diplomatique et politique et d’encourager l’implication de tous les pays africains. Merci beaucoup, nous sommes ensemble.”

 

 

Youtube